Création d'un laboratoire international

Création d’un laboratoire international associé commun impliquant le CNRS, 4 universités françaises et 4 universités japonaises

Photo groupe workshop

Un accord de coopération a été signé lundi 12 décembre 2016 entre la France et le Japon pour la création du laboratoire international associé (LIA) IM-LED ”Impacting materials with light and electric fields and watching real time dynamics” en présence de Thierry Dana, Ambassadeur de France au Japon, Niels Keller, directeur adjoint scientifique au CNRS et des représentants des différentes universités. Un séminaire s'est déroulé les 12 et 13 décembre à Tokyo pour présenter le projet et discuter ses axes scientifiques majeurs.

Ce projet vise à structurer au niveau international le développement d’une science émergente du contrôle dans le domaine de la matière condensée. Le but est de comprendre et de maîtriser la modification de propriétés physiques de matériaux à l’aide de la lumière ou de champs électriques. Les acteurs français et japonais jouent un rôle reconnu sur la scène internationale pour l’étude de ces mécanismes hors-équilibre et leur observation en temps réel sur des échelles de temps atteignant celles des processus électroniques ou des transformations moléculaires élémentaires.
Ce projet initié avec le CNRS est porté par le professeur Eric Collet de l’Institut de Physique de Rennes pour l’Université de Rennes 1 et le professeur Shin-ichi Ohkoshi pour l’Université de Tokyo et implique l’Université de Nantes (IMN), l’Université du Maine (IMMM), l’Université de Versailles Saint-Quentin (GEMAC), le Tokyo Institute of Technology, l’Université de Tohoku et l’Université de Kyoto.