Une approche originale de la physique au service de la biologie

Licence 1ère année : Physique pour le vivant

Effet lotus
  1. Expérience montrant que les éclairs sont de nature électrique
  2. La formation de la grêle attire l’attention des physiciens
  3. Le Gerris est un insecte capable de « marcher » sur l’eau

Mise en place en travaux pratiques de projets destinés au étudiants de licence 1ère année de biologie, l'unité d'enseignement : physique pour le vivant , de projets de groupe.
Programme :

  • tester et approfondir les connaissances acquises sur le microscope optique ;
  • développer l'aptitute à raisonner sur des modèles associés à des problèmes de biologie et d'apprendre à appliquer les concepts vus en cours aux donnés expérimentales ;
  • appliquer les connaissances acquises gràce à des exercices basés sur des cas biologiques concrets comme la dialise de l'urée ou encore la flottabilité d'un iceberg.

Expérience montrant que les éclairs sont de nature électrique

Benjamin Franklin

La formation de la grêle attire l’attention des physiciens

Depuis longtemps, la formation de la grêle attire l’attention des physiciens ; cependant, sans que l’on sache comment. Volta considère ce phénomène comme étant un effet de l’électricité.
À l‘aide d’une expérience, il a cherché à expliquer les deux effets principaux de la grêle : la production du froid qui congèle l’eau et l’accroissement successif du grêlon qui reste suspendu dans l’air le temps nécessaire pour acquérir quelquefois un volume assez considérable.
Alessandro Volta

Le Gerris est un insecte capable de « marcher » sur l’eau

Le Gerris est un insecte capable de « marcher » sur l’eau. Il possède 6 pattes, les 4 postérieures assurant sa stabilité. D’après la poussée d’Archimède, le Gerris devrait couler car sa masse est 500 fois plus importante que cette poussée. Mais, la tension superficielle entre également en jeu, et le maintient à la surface. Cette tension est une force créée lors de la formation d’une interface entre 2 milieux différents.

James Jurin
Loi de Laplace-Young