Thèse Gildas Langevin

Titre des travaux : Etude du phénomène de gravillonnage sur pare-brise d'hélicoptères

Les hélicoptères génèrent un flux d’air important en service, qui semble induire des envols de particules. Ces dernières finissent parfois leur course sur les pare-brise, créant des endommagements et susceptibles d’être liés à des fissurations macroscopiques desdits pare-brise.Une analyse de l’existant est tout d’abord menée, dans la littérature académique et dans le contexte industriel de ces travaux. Une série d’endommagements est prélevée sur des pare-brise rebutés afin d’en analyser les motifs et les dimensions caractéristiques, et des pare-brise rompus sont analysés. Des facteurs d’influence sont isolés suite à cette étude, et testés dans le cadre d’une campagne d’essais sur éprouvette.
Les altérations générées par le gravillonnage sont alors mesurées et quantifiées, de même que leur évolution avec ces différents facteurs d’influence. Le lien entre ces altérations et la géométrie des endommagements est analysé, et un critère géométrique de prédiction des altérations est détecté. Des modélisations numériques par la Méthode des Éléments Finis, puis analytiques, permettent de confirmer ce résultat, et les rendent potentiellement adaptables à tout autre type de verre trempé.
Une étude des activités complémentaires est finalement menée, dans l’optique de définir une spécification de la performance des futurs pare-brise au gravillonnage.